News

Sketch "Confisqué!"

Voici un sketch humoristique écrit en 2007 et... plus que jamais d'actualité !

Accès au sketch

Souris

Auteure : Dominique Sadri-Faure

Illustratrice : Catherine Beaumont

Dictionnaires

LA FILLE DU CHÂTEAU

 

 

Nicolas et sa cousine Julie passent les vacances
de printemps chez leur grand-mère, à la campagne.

Là, tous les jours, les enfants retrouvent leur
ami Raphaël. Sa maison n'est pas loin : le petit
village n’a pas plus de trente maisons.

Les trois amis aiment bien aller à l'aventure,
sur leur vélo, assez loin après la sortie du village.
 
 

 




Un matin, les trois enfants vont
dans la forêt par une petite route
qu’ils ne connaissent pas. C’est là
qu’ils aperçoivent un vieux château...
Il est presque caché par un mur très haut.
Nicolas, Julie et Raphaël posent leur vélo par terre
et décident d’aller voir le château de plus près.

Mais comment passer ce mur ? Plus loin, il y a
peut-être une porte...

Nicolas regarde vers le bas : une partie du mur n’a
plus de pierres. Il se baisse aussitôt et il passe la
tête de l’autre côté du mur.
 
 

 

 

Entre les arbres d’une petite forêt, Nicolas voit un
grand château en ruine avec une haute tour.

Le château est très vieux, il n’y a plus de porte.
Toute la partie droite, c’est une montagne de
pierres avec quelques petits arbres par-ci par-là.

- On passe par le trou ? propose Nicolas.
Et tout de suite, Julie et Raphaël se mettent à quatre
pattes.
 
 

 


Arrivés de l'autre côté du mur, les enfants
commencent à se relever. Tout à coup, un
grand oiseau noir s’envole d'un arbre et passe
juste au-dessus de leur tête!

Raphaël crie de peur. Mais Julie est déjà debout. Elle
annonce qu’elle va entrer dans le château :
- Ce n'est pas la porte qui peut nous arrêter ! dit-elle
avec un sourire.

Les deux autres ne se décident pas si vite…
- On n'a peut-être pas le droit, répond Raphaël.
- C'est vrai, dit Nicolas, il y a peut-être quelqu'un qui
habite là…
- Et pourquoi pas un fantôme, ajoute Raphaël.
- Que vous êtes bêtes ! leur crie Julie.

Et les trois enfants commencent à marcher en
direction du château. Soudain, Nicolas montre
quelque chose du doigt :
- Regardez ! Là ! A la fenêtre de la tour !

Les deux autres lèvent la tête : une fille les observe.

Julie court aussitôt vers l'entrée du château. Ses amis
sont derrière elle. Tous les trois montent l’escalier à
toute vitesse jusqu’en haut de la tour.

La fille n'est plus là…
Où est-elle passée ?

Raphaël a très peur :
- C'est le fantôme ! Le fantôme !!! Je vous l'avais
bien dit ! Partons vite !

- Arrête ! dit Julie, et aide-nous à retrouver
cette fille !

Les trois amis vont voir ensemble dans
toutes les pièces du château. Ils appellent :
- Hou hou, il y a quelqu'un ?

Pas de fille. Pas une ombre. Rien…
 
 
 
 

 


Mais où est-elle passée ?
 









Sur le chemin du
retour, Nicolas
demande à Raphaël:
- Tu as déjà vu cette fille au village ?
- Non, répond son ami.
- Elle n'est pas dans ton école ?
- Mais non ! crie Raphaël.
- Elle est peut-être en vacances, comme Nicolas
et moi ? ajoute Julie.
- Non, non et non ! dit Raphaël. Quand
quelqu’un arrive au village, tout le monde le sait !

La pluie a commencé à tomber jusqu'au soir sur
la campagne.

Dans la maison de leur grand-mère, Nicolas et
Julie ne savent pas quoi faire. Ils parlent encore
de la fille du château.

C’est maintenant l’heure de dîner. La grand
mère arrive à table avec la soupe.
- Demain soir, dit-elle, on ira au cirque. Nous
inviterons aussi Raphaël. J'espère que la pluie va
s'arrêter…

Cette nuit-là, les enfants ne dorment pas bien: ils
font de drôles de rêves...

Le lendemain matin, il y a un mot de Raphaël sous la
porte.
 

 

La pluie est tombée toute la nuit.
Julie met son anorak quand la grand-mère rentre des
courses :
- Ne sortez pas avec ce vent, dit-elle. Attendez cet
après-midi.
- On n'a pas de chance, dit Nicolas tout bas à Julie.
Qu’est-ce que Raphaël a trouvé ?

Il est maintenant presque midi. Les deux enfants
regardent par la fenêtre. Un jeune homme passe en
moto. Deux voisines parlent dans le jardin d'à côté.

- Le téléphone pour vous ! crie la grand-mère à
Nicolas et à Julie.

C'est Raphaël. Son grand-père lui a raconté l'histoire
du château.


On dit qu'il y a quatre cents ans, une petite fille habitait
ce château avec son père.
Un jour, une vieille femme, qui ressemblait à une
sorcière, avait dit : "Il arrivera malheur à votre fille si
elle sort du château!" Alors, son père la tenait enfermée
dans une chambre. Mais une nuit, elle est partie et on ne
l'a jamais revue.



C’est simple, dit Raphaël, la fille a été mangée par
un loup. Et elle est revenue comme fantôme !

L'après-midi, les trois enfants décident de retourner
au château. Ils entrent dans toutes les salles et
cherchent des traces de la fille (ou du fantôme!).
Ils montent tout en haut de la tour.

De là, ils regardent par le trou de la plus haute
fenêtre : une ombre court entre les arbres, sous la
pluie qui recommence à tomber. Des cheveux blonds
sortent d'un bonnet. Un long manteau noir vole dans
le vent.
 

***

- C'est la fille qui nous regardait de la tour, hier ! crie
Nicolas.

Et d'un coup, le ciel devient presque noir.

De retour à la maison, les enfants mettent des
vêtements propres (et secs !). Puis ils entrent dans la
salle à manger pour dîner.

- Vous n'êtes pas contents, les enfants ? demande la
grand-mère. Nous allons passer un bon moment au cirque !

- Ah, c'est vrai ! On va au cirque, ce soir ! répondent
les enfants.

Mais ils pensent encore à la fille du château. Ils
parlent déjà de demain : que feront-ils pour la
retrouver…

Après le dîner, ils vont chercher Raphaël. Avec la
grand mère, ils traversent le village pour aller au
cirque. La pluie s'est enfin arrêtée.

Sur les murs des maisons et sur le troncs des arbres,
des affiches annoncent le passage du cirque pour le
15 février.
 

A la sortie du village, les enfants aperçoivent déjà la
grande tente et les lumières vertes, rouges et jaunes
du cirque.

La grand mère achète les billets et ils vont se placer.

Les enfants ont de la chance : ils sont assis tout près
de la piste. Un clown au costume doré présente les
artistes quand ils entrent sur la piste.

Des acrobates jonglent avec des parapluies. D'autres
font du trapèze volant.

Un magicien demande à un enfant, dans la salle, de
faire un numéro avec lui.

Un âne savant compte jusqu’à 5 en tapant par terre
avec son sabot.

Un dompteur fait sauter des lions d’une chaise à l’autre.

Des clowns passent dans le public et font rire les enfants.

A la fin, le magicien revient sur la piste. Près de lui,
il y a une très grande boîte rouge. Elle est fermée par
un rideau noir avec des étoiles dorées...

Julie pense qu'un autre lion va sortir de la boîte. Mais
non ! Le magicien titre le rideau : il n'y a rien dans la boîte.

Il referme alors le rideau et compte jusqu'à trois.
D'un coup sec, il ouvre à nouveau le rideau… et qui
sort de la boîte ?
 

La fille du château ! Elle est toute souriante et jolie
dans son costume rouge !

Nicolas, Julie et Raphaël sont très étonnés.
- Et voilà le fantôme ! dit Julie à Raphaël.

La fille est donc venue avec le cirque. Elle repartira
avec le cirque.
Elle se promenait pendant que ses parents et les
autres artistes montaient la tente. Elle avait trouvé le
château sur sa route. Et elle était montée jusqu’à la tour.

Grâce à ses talents d'acrobate, elle s'était cachée dans
une cheminée quand les enfants la cherchaient dans
la tour.
Et le jour suivant, elle était revenue près du château.
Et les enfants l'avaient vue courir.

- Le mystère est éclairci ! dit Nicolas sur le chemin
de la maison.

Cette nuit, c’est sûr, les enfants vont bien dormir!
 

 

*Copyright Dominique Sadri-Faure et Erny Plein / Euro Cordiale a.s.b.l.*